La citoyenneté numérique

La citoyenneté numérique se réfère à la capacité de s’engager positivement, de manière critique et compétente dans l’environnement numérique, en s’appuyant sur les compétences d’une communication et d’une création efficaces, pour pratiquer des formes de participation sociale respectueuses des droits de l’homme et de la dignité grâce à l’utilisation responsable de la technologie.
 

Une définition plus élaborée de la citoyenneté numérique est la suivante :

 La citoyenneté numérique désigne le maniement efficace et positif des technologies numériques (créer, travailler, partager, établir des relations sociales, rechercher, jouer, communiquer et apprendre), la participation active et responsable (valeurs, aptitudes, attitudes, connaissance) aux communautés (locales, nationales, mondiales) à tous les niveaux (politique, économique, social, culturel et interculturel), l’engagement dans un double processus d’apprentissage tout au long de la vie (dans des structures formelles, informelles et non formelles) et la défense continue de la dignité humaine.
 

Cette approche à la citoyenneté numérique trouve son point de départ dans les Compétences pour une culture de la démocratie élaborées par le Conseil de l’Europe (Conseil de l’Europe, 2016), qui rappelle que les compétences nécessaires à tout citoyen pour pouvoir participer efficacement à une culture de la démocratie ne sont pas acquises de manière automatique, mais doivent être apprises et pratiquées. Ainsi, l’éducation a un rôle essentiel à jouer pour à aider les jeunes à acquérir les aptitudes et les compétences dont ils ont besoin pour devenir des citoyens actifs.