L’éducation en ligne n’est pas une idée neuve en Afrique.

Depuis la fin des années 90, de nombreuses institutions, telle l’Université virtuelle africaine, offrent un accès en ligne aux cours universitaires d’écoles accréditées. Des pays comme l’île Maurice, le Nigéria, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe ont adopté l’éducation en ligne et utilisent plusieurs de ses méthodes d’enseignement.

Si l’éducation en ligne traditionnelle rend l’enseignement supérieur plus accessible, elle reste parfois trop sélective en raison des frais d’accès, ou parce que les cours ne sont ouverts qu’à certaines périodes de l’année. 

Les experts s’accordent pour dire que les cours en ligne ouverts peuvent compléter l’éducation traditionnelle. Mais comme l’accès à l’enseignement supérieur en Afrique subsaharienne est, selon l’AAI, inférieur d’au moins 20% à la moyenne mondiale, les MOOCs pourraient en fait constituer  le seul véritable outil pédagogique à la disposition de ceux qui n’ont pas d’autres options..