Les filles au premier plan

Plus de 11 millions de filles pourraient ne pas retourner à l’école après la crise de la COVID-19

11 millions.

C’est le nombre de filles qui risquent de ne pas retourner à l’école en 2020 en raison de la perturbation sans précédent de l’éducation causée par la COVID-19. Ce nombre alarmant menace non seulement des décennies de progrès accomplis vers l’égalité des genres, mais expose également les filles du monde entier au risque de grossesse, de mariages précoces et forcés et de violence. Pour de nombreuses filles, l’école est plus qu’un simple élément vers un avenir meilleur, c’est une bouée de sauvetage.

Rejoignez l’UNESCO et les membres de la Coalition mondiale pour l’éducation dans une nouvelle campagne #ContinuitéPédagogiquepour garantir que chaque fille puisse apprendre pendant que les écoles sont fermées et retourner en classe en toute sécurité lorsqu’elesrouvriront. Agissons pour les 130 millions de filles qui n’étaient pas encore scolarisées avant la pandémie et travaillons ensemble pour sauvegarder leur droit à l’éducation. Il est temps de transformer cette crise en une occasion de reconstruire sur un pied d’égalité. Et cela commence MAINTENANT !