Les universités africaines ont récemment commencé à introduire des MOOCs dans leur curriculum.

En 2016, l’Université du Witwatersrand en Afrique du Sud est devenue la première université à proposer des MOOCs sur la plateforme edX. Un an plus tôt, l’Université du Cap, également en Afrique du Sud, a été la première à offrir des MOOCs via la plateforme Coursera. D’autres universités devraient rejoindre le mouvement dans les années à venir.

Quoiqu’il reste des progrès à faire sur le continent, une étude menée en 2016 par un réseau américain de chercheurs en technologie, de l’Université de Washington, a constaté que les pays en développement avaient les plus forts taux de réussite aux MOOCs. Selon cette étude, 80% des utilisateurs étaient issus d’un milieu  à faible revenu ou à revenu intermédiaire et 82% des participants sud-africains étaient âgés de 30 ans ou moins.